Les Œuvres dispersées de Vasarely.
Musée didactique de Gordes, 1970-1996

octobre 2022

C’est un rendez-vous exceptionnel que nous propose Pierre Vasarely.

Les 27 œuvres présentées sont exceptionnelles. Non seulement elles ponctuent chaque période du plasticien mais elles sont en soi des œuvres jugées comme majeures par Victor Vasarely lui-même, qui les avait minutieusement sélectionnées pour les présenter au public. Depuis 24 ans elles étaient soustraites au regard du visiteur.

Cette exposition est complétée d’une projection d’une partie des œuvres dispersées ainsi que de nombreux articles de presse et d’extraits de décisions de justice qui expliquent le processus de spoliation des collections de l’institution.

3 questions à Pierre Vasarely (Président de la Fondation Vasarely) :

 

Vous parlez d’une exposition-évènement. Pourquoi ?

C’est en quelque sorte, remettre Vasarely chez Vasarely. C’est (re)montrer plus de 20 ans après leurs disparitions des cimaises du Château de Gordes des oeuvres majeures qui ont précédé l’installation de l’oeuvre architecturale de l’artiste au sein de la Fondation aixoise en 1976. C’est un complément nécessaire pour connaitre ou comprendre l’évolution du travail de Victor Vasarely. Cette exposition nous éclaire sur ses centres d’intérêt et ses préoccupations, dés les années 30, lorsqu’il débarque à Paris arrivant de Budapest.


Peut-on parler d’oeuvres majeures ? :

En effet, Victor Vasarely les a appelées ses prototypes-départ. Ces oeuvres historiques constituent la première partie de son projet français. Il faut savoir que le Château de Gordes, inauguré le 5 juin 1970, a été le point de départ de sa carrière française avec la présentation de 400 oeuvres historiques peintes au cours des années 60 et 70.

Ce musée fermera ses portes définitivement en 1996 à la suite d’un arbitrage réalisé entre 1995 et 1997 et qui aboutira à la dispersion des œuvres, ainsi que d’une partie des collections du Centre architectonique aixois.


Quel est le présent et l’avenir autour de cette exposition ?

Il faut savoir que c’est une partie de ces collections, sauvée d’une vente aux enchères en 2013 et confiée à la garde de la Fondation par décision de justice, qui est présentée cet été. En prélude, à une grande exposition l’an prochain à Gordes et à Aix-en_Provence pour fêter les 50 ans de la Fondation.

> 27 œuvres exceptionnelles


> Depuis 24 ans, elles étaient soustraites au regard du visiteur


> Château de Gordes inauguré en 1970


> Une partie de ces collections est présentée cet été.


> Gordes et Aix-en- Provence accueillent les œuvres de Victor Vasarely

Fondation Vasarely

Avenue Marcel Pagnol
13100 Aix-en-Provence

04 42 20 01 09
www.fondationvasarely.fr

Tlj, 10h-18h

5/9/12 € (gratuit pour les moins de 5 ans)
+ 3 € de soutien covid-19

Plus de reportages

Le Castellas de Roquemartine gagne au Loto

Le Castellas de Roquemartine gagne au Loto

  Quatre cent mille euros. C’est le montant de la dotation attribuée ce week end - sous un fort Mistral - par la Mission Patrimoine au projet de sauvegarde du Castellas de Roquemartine. Elu...

La Légion est dans les vignes

La Légion est dans les vignes

Direction Puyloubier, au pied de la montagne Sainte-Victoire au sein de l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère, un foyer d’accueil pour d’anciens légionnaires. A l’heure des vendanges,...

Je m'abonne !

Recevez notre newsletter et suivez-nous sur
les réseaux sociaux pour ne rien manquer