Le piano du lac, vous connaissez ? C’est cette compagnie de musiciens un peu fous, basés à Veynes (Hautes-Alpes) qui se produisent sur des lacs bien-sûr, mais aussi suspendus dans des jardins, perchés dans des arbres, bref partout où leur imagination artistique les entraîne.
En 2021, le piano du lac prend le large. Imaginez un bateau-piano capable de traverser les mers, pour se rendre sur n’importe quelle plage, mouiller dans les criques les plus inaccessibles, d’aborder dans n’importe quel port et de projeter ses mélodies à une distance de quatre-vingt mètres jusqu’au public tranquillement installé sur la rive, sur un bateau, ou dans l’eau, ceci grâce à un système de diffusion sonore résistant aux intempéries.
Pour réaliser ce projet un financement participatif (Ulule) vient d’être bouclé avec succès. L’embarcation devrait être prête en juin prochain.
GensdeProvence les a rencontrés (C’est à suivre en video…)
Le Piano du Lac est basé à Veynes (Hautes-Alpes)

Compagnie/Spectacle créée en 2012. Un effectif de 45 personnes (intermittents et permanents). Budget de 800 000 euros. 220 spectacles l’an dernier en France, Espagne, Belgique et Suisse. La construction du piano des mers représente 4 mois de travail pour 5 personnes. Investissement : 80 000 euros. Au programme, cette année, des essais sur le lac de Serre-Ponçon, à Marseille (en mer) et sur des canaux du Nord et près de Paris sur le Loing. Le financement participatif bouclé (Ulule) est de 11 000 euros.

www.pianodulac.fr

Plus de reportages

Le Castellas de Roquemartine gagne au Loto

Le Castellas de Roquemartine gagne au Loto

  Quatre cent mille euros. C’est le montant de la dotation attribuée ce week end - sous un fort Mistral - par la Mission Patrimoine au projet de sauvegarde du Castellas de Roquemartine. Elu...

La Légion est dans les vignes

La Légion est dans les vignes

Direction Puyloubier, au pied de la montagne Sainte-Victoire au sein de l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère, un foyer d’accueil pour d’anciens légionnaires. A l’heure des vendanges,...

Je m'abonne !

Recevez notre newsletter et suivez-nous sur
les réseaux sociaux pour ne rien manquer