Albine Berger

Hier chevrière, aujourd'hui libraire
Cette semaine, GensdeProvence vous emmène à la rencontre d’Albine Berger, une chevrière devenue libraire. Installée depuis 35 ans dans la vallée du Jabron – dans les Alpes-de-Haute-Provence – à la tête d’un solide troupeau, mais également lectrice passionnée, Albine Berger a décidé en quelques mois de changer radicalement d’activité professionnelle.
Aujourd’hui, gérante de la seule librairie de Sisteron, elle découvre, après plus d’un an d’activité, la richesse et les contraintes de son nouveau métier. Alors, quelles sont ses premières impressions, comment-a-t’elle vécu cette période de confinement, sa clientèle a-t’elle évolué ?
Réponses à ces questions et à bien d’autres, dans la vidéo qui suit…
Ses coups de coeur :
– Betty de Tiffany MacDaniel (Gallmeister)
– Je ne suis plus inquiet de Scali Delpeyrat (Actes Sud)

Parmi ses meilleures ventes :
– L’anomalie d’Hervé Le Tellier (Gallimard)
– Des âmes et des saisons de B.Cyrulnik (O. Jacob)
– Impossible Erri De Luca (Gallimard)
– Les roses fauves de Carole Martinez (Gallimard)
– Une rose seule de Muriel Barbery (Actes Sud)
– La Familia grande de Camille Kouchner (Le Seuil)
– On va déguster l’Italie de F.R. Gaudry (Marabout).

librairie.lemarquepage@gmail.com

Plus de reportages

Philippe Delcroix/L’envers des décors

Philippe Delcroix/L’envers des décors

Ici, depuis le mois de septembre, ça coupe, ça peint, ça soude, ça perce, etc…. GensdeProvence vous entraine dans les coulisses des Ateliers des décors du Festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence....

Je m'abonne !

Recevez notre newsletter et suivez-nous sur
les réseaux sociaux pour ne rien manquer